Comptabilité Contrôle Audit

OBJECTIF
Les besoins des entreprises et des organisations sont tels qu’il faut des cadres supérieurs hautement qualifiés capables d’aider à prendre de bonnes décisions, de s’adapter et d’anticiper un environnement dynamique et en constante évolution. En effet, on note particulièrement qu’à la faveur de la libéralisation des économies africaines, le secteur privé est devenu le pivot de développement des économies africaines. Ainsi, le rôle actif que ce secteur souhaite jouer dans la lutte contre la pauvreté par la création de richesses et d’emplois ; ne pourrait être atteint que si les entreprises sont effectivement sources de création de valeurs. Ainsi, le secteur privé par cette orientation a un besoin de cadres hautement qualifiés dotés de compétences et d’aptitudes pour faire face à ce défi.
La formation en Comptabilité, Contrôle Audit a vocation à offrir une spécialisation dans les domaines de la comptabilité et de l’audit complétée par une compétence sur les aspects juridiques (sociétaires et fiscaux). Elle permet un accès privilégié au diplôme régional de l’expertise comptable DESCOGEF/DECOFI.

 

PUBLIC CIBLE
Le master CCA s’adresse aux étudiants et Professionnels titulaires d’un diplôme de niveau  BAC+3 ou  BAC+4  en comptabilité, gestion ou finance désireux d’obtenir un diplôme supérieur en comptabilité, contrôle et audit.

 

DUREE DE LA FORMATION
La formation en Comptabilité, Contrôle Audit prépare en 18 mois pour le M1 et le M2

 

LE CORPS PROFESSORAL
Le corps professoral comprend :
  • des hommes de métiers composés d’Experts comptables diplômés et des professionnels de la gestion,
  • Des Enseignants d’université

COÛT DE LA FORMATION : 750 000F dont 40% exigés à l’inscription

LIEUX DE LA FORMATION : ESTA Annexe

 

QUALIFICATIONS ATTENDUES
Le titulaire d’un diplôme en Comptabilité, Contrôle Audit est capable, à l’issue de sa formation, de :
– tenir un service de comptabilité en entreprise, en multinationale ;
– créer, analyser et interpréter les documents comptables et financiers d’entreprise ;
– comprendre les interventions et les travaux d’expert comptable ;
– élaborer le budget d’une entreprise ;
– dresser un bilan de trésorerie d’entreprise ;
– assurer le contrôle de gestion de l’entreprise ;
– s’adapter à l’évolution des techniques comptables et budgétaires ;
– participer à la mise en place d’un système d’informations économiques, comptables et financières ;
– élaborer et suivre des outils d’aide à la décision dans le domaine économique et financier ;
– réalisé, en tant que spécialiste, des opérations du back et du front office ;
– gérer des équipes et orienter correctement la politique financière, d’investissement et de financement d’une entreprise.
– maîtriser les concepts et outils fondamentaux de la comptabilité, de l’audit et du contrôle de gestion ;
– maîtriser les nouveaux aspects liés à l’audit et au contrôle de gestion ;
– maîtriser les techniques et la méthodologie de la conduite d’une mission d’audit ;
– maîtriser les règles juridiques relatives au droit des sociétés et des affaires ;
– analyser un système d’information pour la mise en place de procédés ;
– faire du conseil fiscal ;

 

FONCTIONS OCCUPEES
– analyste financier ;
– gestionnaire ;
– commissaire aux comptes ;
– responsable de service comptabilité.
– responsable du département contrôle de gestion et finance ;
– responsables de gestion budgétaire,
– consultant spécialisé en audit et comptabilité

 

SECTEURS D’ACTIVITES
– cabinets d’expertise comptable ;
– entreprises publiques ou privées et administrations gérant elles – mêmes leurs comptabilités;
– banques et les sociétés d’assurance;
– Institutions financières
– Entreprises industrielles ou commerciales